pensés d'un soir

pensés d'un soir

Trimis de iulia7popescu la Joi, 11/11/2010 - 02:12

 

Et si la vie n'était pas si banale? Que ferrions-nous? Tout comme maintenant, rien. Rien de spécial, mais tout en banalisant ça devient… Même une toute petit chose banale, elle  n'est pas banale dès le début. Ce processus qui la rend banale… lui il est bien long. Et complexe. Et compliqué. Et quoi encore? Et rien. Rien d'autre.

 

Je me demandais à 19 ans comment se passait-il? Comment une fille et un garçon devenaient-ils un paire. Et je me le demande toujours. Car la réponse… elle est bien loin d'être dans ma poche.

De la même façon je me demandais à 17 ans comment se passera ce premier bisou sur la bouche. Et qui va me le donner, voler, peu importe. Et finalement, je me suis retrouvée un soir… en pensant à ce premier bisou. Car le faite était fait. Mais sans que je me le rend compte. Comme ça… dans le parc… un garçon… une fille, veut dire moi… c'est vrais que le garçon n'était pas tout à fait un saint… mais qu'importe… Alors voilà.

Après… je me suis demandé comment un paire devient un couple. Avec des papiers et tout. Complet, quoi. J'ai su l'autre jour qu'il y a encore des gens qui se demandent ça même à un âge double que le mien. Alors… je ne me le demande plus.

Par contre… voilà ce que je ne me suis jamais demandé:

  • comment se gagne un match? - je sais… en jouant.
  • comment tomber amoureux? - je sais… en regardant.
  • comment être attirante? - je sais, en étant soi-même.
  • comment faire amour? - je sais, en désirant. Et là je garanti que c'est la meilleure recette pour un bon "numéro" ;). Dure à dire, dure à faire mais très facile à conclure.
  • comment gagner un poste? - je sais ça aussi, en se présentant à l'interview.
  • comment… me faire me taire? - ha ha ha… ça aussi je le sais… mais… alors je me tais.

 

Et je me suis bien demandé des choses… depuis… bien avant mes 17 ans. La plus part de toutes ces choses m'ont donné la réponse en se réalisant. Tout simplement. Les uns de suite, les autres plus tard et beaucoup d'autres pas encore. Mais j'attends. Car en Suisse c'est bien ça que j'ai apprit. D'être patiente et d'attendre. Que ça soit sur un plan ou un autre… Cela marche. Et comment!?

Ce "comment" commence à m'énerver…

Mais en fin… qu'y a-t-il de si grave en attendre… Franchement. Il y a bien des choses plus pénibles que ça comme…

  • une fille seule dans un bar plein… de mecs, qui en plus ne regarde pas le match mais elle écrit… qui sait quoi…
  • puis d'autres mecs dans le même bar qui sont venus pour regarder le match mais leur suffit de l'écouter et à la place de regarder la fille…
  • et il y aurait encore… mais bon.

 

Le compte est bon.

 

Add comment

Autentificare sau înregistrare pentru a posta comentarii

 


 Despre noi    Termeni de utilizare    Abonarea la ştiri    Donaţii    Implică-te şi tu!    Contact         Hosting by